Dates à retenir

News

Construction BOBCAT - partie 2

Voici la seconde partie du reportage sur la construction du Bobcat réalisée par Charles :

Pour représenter les capotages d'extrémité des moteurs à l'intrados, j'ai découpé des lamelles de dépron de 3 mm collées en étoile. En vol l'illusion sera correcte :

20_capotage_moteur_intrados

Le verdict tombe : 212 g. sans accus et sans hélice... cela me porte à 12 grammes/dcm² :

21_poids_a_vide

Je suis donc loin de mon objectif, mais franchement je ne sais plus quoi faire pour alléger la bête...

Je décide de changer la commande d'aileron que j'avais faite en corde à piano de 1 mm par une commande aller-retour en fil kevlar. Je refais aussi mes renvois d'angles qui sont maintenant en plaque époxy montés sur axe corde à piano et embase faite en impression 3D.

22_renvoi_angle_epoxy
Photo prise avec ma lentille additionnelle montée sur mon smartphone.

Et ici le servo d'aileron :

23_servo_aileron
J'ai gagné 4g, super !

Il me faut faire maintenant la déco la plus légère possible, donc un petit coup d'aérographe et le minimum de décalcomanies pour les insignes.

24_peinture_couche1

Première couche de peinture, tous les défauts ressortent. Ponçage au mieux possible mais le dépron est si mince qu'il ploie sous la pression du papier émeri grain 400. J'espère qu'avec la 2ème couche cela sera acceptable. Après tout, les modèles grandeur qui volent encore sont tous cabossés !..

25_peinture_couche2

Deuxième couche, début de pose de la déco avec du papier vinyl blanc brillant en format A4 spécial imprimante jet d'encre que j'achète sur internet chez "promopapier" (pub) en 265 microns par paquet de 25 feuilles. Attention le coût du transport est assez cher chez ce revendeur mais la qualité est là.

26_moteur_en_place
Les moteurs semblent minuscules dans ce capot.

Puis la peinture des roues et la vue d'ensemble :

27_deco_finie

Et voilà le monstre fini. L'immatriculation rend hommage à la Vendée bien sûr !
Pour le 52, je vous laisse deviner....

Petites infos techniques :
Les 2 moteurs sont des 12 pôles qui étaient cramés et que j'ai quand même essayé de rembobiner au lieu des les riblonner.
Prise de tête assurée !!! Le dé-bobinage des fils fondus n'a pas été simple, de plus l'un des stators était vraiment mal en point car la peinture anti contact électrique avait disparue.

J'ai mis 2 jours pleins par moteur, avec 2 essais infructueux, car le bobinage de ce type de moteur est spécifique.
Pour ceux que cela intéresse, je pourrai expliquer plus en détails la méthode employée. Attention, vu la taille de moteurs il Il faut une pince à épiler usagée pour ne pas rayer le verni du fil de cuivre (diamètre 0,3 mm).
Les servos sont tous des 6g (D56MG).
Les hélices sont des GWS 6x4.3 CW et CCW pour éviter les couples moteur.

J'espère qu'à travers ce petit reportage je vous aurai donné envie de construire.
Charles.
Par , le dans Racine - 1 Commentaire